Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 septembre 2012 1 17 /09 /septembre /2012 08:50

  Après les tumultes de la rentrée, le calme commence à refaire surface. La routine va bientôt pouvoir s'installer ! Comme si la routine existe avec trois enfants ! HIHIHI !  

  Aujourd'hui, je vous présente trois petits tableaux en 3D (format 10x10). Pour les illustrer un poème romantique de Lamartine, poésie pas  forcément gaie mais belle.

 

Les pavots.

Lorsque vient le soir de la vie,
Le printemps attriste le cœur :
De sa corbeille épanouie
Il s'exhale un parfum moqueur.
De toutes ces fleurs qu'il étale,
Dont l'amour ouvre le pétale,
Dont les prés éblouissent l'œil,
Hélas ! il suffit que l'on cueille
De quoi parfumer d'une feuille
L'oreiller du lit d'un cercueil.

Cueillez-moi ce pavot sauvage
Qui croît à l'ombre de ces blés :
On dit qu'il en coule un breuvage
Qui ferme les yeux accablés.
J'ai trop veillé ; mon âme est lasse
De ces rêves qu'un rêve chasse.
Que me veux-tu, printemps vermeil ?
Loin de moi ces lis et ces roses !
Que faut-il aux paupières closes ?
La fleur qui garde le sommeil !

Alphonse de Lamartine

 

 trois pavots (2)

 trois pavots (3)

trois pavots (1)

trois pavots

Partager cet article

Repost 0
Published by artize - dans Les coquelicots
commenter cet article

commentaires