Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 09:38

Mes parents gèrent depuis plus de vingt ans une entreprise de déménagement international à Genève : Ordem SA

Il y a quelques temps, ils m'ont demandé s'ils pouvaient réaliser leurs cartes de voeux avec une de mes toiles. J'ai eu beau chercher dans mon stock, je ne voyais aucun visuel à associer à leur entreprise. J'ai donc saisi mon cahier de croquis et commencé à réfléchir.

La couleur de l'entreprise est le fushia, premier fil conducteur. Je trouvais que mes villes et mes immeubles pouvaient servir de fond. Ils représentent bien l'idée d'éloignement, de déménagement. Au premier plan, j'ai pensé que les immeubles pouvaient se transformer en cartons d'emballage. Ils entourent une petite famille. Un couple et un enfant qui semblent traverser sereinement ce grand évènement qu'est toujours un déménagement.

Des voeux originaux
Des voeux originaux
Des voeux originaux
Des voeux originaux
Des voeux originaux

Si en 2015 vous prévoyez de vous marier, vous attendez un heureux évènement, vous avez envie de changer l'image de votre entreprise... pourquoi ne pas me contacter pour en parler.

En attendant, je vous souhaite de bien profiter des derniers jours de l'année et encore un énorme MERCI à vous tous qui me suiver. Plus de 50 followers à mon dernier post ! Vous êtes trop forts !

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Artize Valérie Parize - dans Les personnages
commenter cet article

commentaires

Bérénice 30/12/2014 18:29

C'est super !

Artize 31/12/2014 08:40

Merci Bérénice !Le retour n'est pas trop dur.. Pleins de bises

nath chassaing 29/12/2014 10:33

c'est super!!! tu travailles très bien à la commande... beaucoup de sensibilité dans cette toile aussi. Peut-être que crée pour les autres est une condition de l'art... comme le fait d'être lu par un poète...

Artize 29/12/2014 12:00

Tu es toute excusée pour tes erreurs... J'aime bien lire ton ressenti !!! des bises

nath chassaing 29/12/2014 10:36

alors mes erreurs sont drôles... pour la première créer est tout de même préférable et pour l'autre... j'aime ma pensée première et celle qui est sortie de mes doigts trop pressés. ëtre lu pour un poète c'est le sens d'une vie, et être lu par un poète c'est l'infini.